Les choix

Je m’ennuie, je n’arrive pas à dormir, je suis angoissée, je suis inquiète. Ah, tiens, et si je rajoutais un article à mon blog ?… Après tout, c’est fait pour ça, hein.

Qu’est-ce qui est le plus important ? La stabilité affective et sentimentale ? Ou bien la stabilité matérielle… Lorsqu’on meurt, on n’emporte avec soi que ses souvenirs, et encore. Disons que quand on jette un dernier regard à sa vie, on préfère y voir le bonheur, non ?

Moi, en tout cas, je préfère me dire que j’ai vécu heureuse mais pauvre, plutôt que riche mais seule et triste. Du coup, j’ai toujours eu tendance à privilégier la stabilité affective. En espérant toujours pouvoir, idéalement, conjuguer les deux, tout simplement. Peut-être que je tiens ça de mon père. Toujours est-il que face au choix « CDI-temps partiel-pas de logement ou logement d’appoint le temps de trouver autre chose » / « chômage-emménagement avec mon chéri-bonheur supposé d’une vie à deux qui s’annonce », bah je choisis la deuxième proposition. Et que la plupart des gens autour de moi me disent que j’ai tort. Et que mon chéri, pour ne pas m’influencer et me laisser mon libre arbitre, préfère me dire qu’il ne sait pas qu’elle est la meilleure solution (ce qui est vrai, personne ne peut le savoir à l’avance, encore moins lui pour moi que moi pour moi-même), plutôt que de me dire, pour me rassurer, que c’est bien ça la bonne solution.

Je suis seule face à mon choix, et je l’assumerai de toute façon, mais j’aimerais juste avoir suffisamment confiance en l’avenir pour pouvoir faire ce choix sereinement. Bien sûr que personne ne saura jamais de quoi demain est fait, mais il y a quand même quelques conjectures qui permettent de faire quelques « portraits d’avenir ». Et si l’un de ces portraits semble plus attrayant qu’un autre, c’est aussi à soi de tout mettre en œuvre pour arriver à ce résultat. N’est-ce pas ? Mais quand l’on n’est pas seul à faire partie du tableau, c’est normal de s’inquiéter de l’avis des autres protagonistes, du moins est-ce là ce que je pense. Même si le choix pour soi revient forcément au sujet à la fin. RAHHHHHHHHH !!!

Je veux dormir sans me poser de questions, je veux avancer en étant sûre de mes choix. Pourquoi faut-il que ça soit les gens les moins rassurés qui aient à faire toujours les choix les plus compliqués ?…

Publicités

2 réflexions sur “Les choix

  1. A savoir, tout choix a ses conséquences. Faire celui qui correspond à qui tu es, c’est le principal. Le tout, c’est de l’assumer.
    Pour moi, un choix, c’est tjrs compliqué car je sais ce qui va en découler. Ceux qui croient avoir des choix faciles, ben ce sont ceux qui n’ont pas calculé ce qui va leur tomber sur le coin du baigneur, c’est tout !
    T’es donc normale de cogiter ainsi, t’inquiète pas ! C’est même plutôt rassurant…

    • Merci ! :3 Bah, de toute façon, plus ça avance, plus j’ai la certitude d’avoir fait le bon choix. Reste que ça n’est pas facile : va falloir de nouveau chercher du boulot, à une période où tout part en cacahuète… -__-‘

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s