Chocolats de la Saint-Valentin

Bouuuuh, la vilaine fête commerciale ! Bouuuuuh, les excuses toutes faites pour offrir des cadeaux ! Ouais, mais n’empêche, quand on a l’habitude et l’envie d’offrir des trucs à son chéri (ou à sa chérie, hein, suis pas sectaire) peu importe l’occasion, et peu importe s’il y a une occasion ou pas, et bah on profite aussi de ce genre d’occasion. Ouais.

Du coup, moi,  j’ai décidé de faire fort. Des chocolats à la ganache, façon chocolatier-confiseur.  C’était mon premier test, et je dois avouer que je suis plutôt satisfaite de mon résultat. Avant toute chose, petite recette-mode d’emploi :

– des moules sympas. Genre pour moi, 15 mini-moules en silicone (4 à 5 cm de diamètre, voire moins), vendus en paquet au supermarché.

– 200 gr de chocolat de cuisine noir (corsé)

– 200 gr de chocolat de cuisine noir (pas corsé)

– 25 cl de crème fraîche épaisse

– du beurre

– du sucre (ou du miel ou du sirop d’agave)

– encore du beurre

– beaucoup de patience.

Tout d’abord, vous sortez tout vos ingrédients, vous vérifiez que vous n’oubliez rien, et vous priez (qui vous voulez ou ce que vous voulez, hein, chacun sa méthode) pour arriver à gérer deux casseroles (en fait, trois) en même temps. Ensuite, vous cassez en petits morceaux chacune des tablettes, sans les mélanger bien sûr. C’est là que ça se complique. Vous mettez les morceaux de chocolat noir corsé à fondre au bain-marie (bonne méthode, d’un pote, une assiette à rebord sur une casserole d’eau. Dans mon cas, une grande casserole sur une petite remplie d’eau, même principe.).

Vous mélangez la crème, une cuiller à soupe de sucre (ou une demi-cuiller à soupe de miel, vu que ça a un « pouvoir sucrant supérieur ») , et une cuiller à soupe de beurre, dans une autre casserole, que vous portez à ébullition, en mélangeant. Vous sortez du feu, vous remuez bien, et vous y plongez les morceaux de chocolat noir pas corsé. Vous laissez fondre un peu, vous remuez, et là, vous venez de créer une ganache. Ouais. La classe, hein ?

Ensuite, vous préparez vos petits moules pour pouvoir les remplir. Avec le chocolat noir corsé fondu (dans lequel j’ai, pour ma part, fait fondre une quantité de beurre, après coup, bien que ça n’ait pas réussi à le rendre lisse -__-‘), vous tapissez le fond et les bords de chaque moule, de façon à faire une coque de chocolat. Une fois fait, vous foutez ça au frigo pendant dix minutes, histoire de solidifier un minimum le bouzin, on sait jamais. Moi il était déjà tout dur et pas lisse du tout (et pourtant, il passé vingt minutes sur le feu, au bain-marie… -__-‘ Avec plein de beurre.), donc j’ai pas tellement eu besoin de le faire solidifier, hein.

Le mieux je pense étant d’avoir sous la main un pinceau à cuisine, pour ne déposer vraiment qu’une couche relativement peu épaisse de chocolat partout partout dans le moule. J’en avais pas, j’ai réussi à me débrouiller avec une cuiller et une baguette (les baguettes pour manger).

Ensuite, vous versez (à la cuiller, au pochon, ce que vous voulez) un peu de ganache dans chaque moule. Perso, j’en ai mis trop. Faites attention à ne vraiment en mettre qu’un peu, pour pouvoir refermer les chocolats sans souci. Puis, donc, vous refermez avec le chocolat noir corsé fondu. Vous foutez de nouveau au frigo, cette fois pour, genre, une heure.

Quand vous n’en pouvez plus d’attendre, que vous avez trop super faim, et que la curiosité l’emporte, vous y retournez, vous en démoulez un, et vous goûtez. Si la coque est bien dure et solide, et que le cœur est moelleux sans être liquide, vous êtes à point pour chopper une dizaine de caries.

Ne me remerciez pas. ^^

Publicités

Une réflexion sur “Chocolats de la Saint-Valentin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s