Sexe-Positivité et dichotomie vierge/putain

ZeWookie l’attendait, vous, vous l’attendiez peut-être aussi, alors le voilà : un nouvel article de sieur Charlie Glickman. Comme pour le précédent, je ne suis peut-être pas entièrement d’accord avec TOUT le propos, mais il a le mérite de poser des questions intéressantes, et d’apporter des propositions de réponses tout aussi intéressantes.

Voici donc pour vous, en exclusivité, ma traduction de l’article Sex Positivity and the Virgin/Whore Dichotomy, par Charlie Glickman. (Je vous conseille d’aller voir les images qui illustrent l’article, et que je n’ai pas le courage de remettre ici…)

Cet article a été publié pour la première fois dans Good Vibrations Magazine.

Il y a un schéma que j’ai pu retrouver dans quelques cercles, les gens partent du principe que ceux qui se décrivent eux-mêmes comme des sexe-positifs feront tout et n’importe quoi. Non seulement cela affecte n’importe qui qui évolue dans ces communautés, mais l’impact que cela a sur les femmes diffère de celui que ça a sur les hommes.

Clarisse Thorn a écrit un bon article sur ce sujet. Elle décrit comment certains hommes partent du principe que puisqu’elle est une activiste et éducatrice sexuelle et BDSM, elle est sexuellement disponible pour eux. Des hommes l’ont pelotée, principalement parce qu’ils pensaient que sa facilité à parler de sexe signifiait qu’elle n’avait aucune limite [sic]. J’ai eu plusieurs conversations avec diverses consœurs et collègues de sexe féminin qui ont eu des expériences similaires et ai constaté que cela fait partie d’un schéma plus large.

J’ai aussi parlé avec de nombreuses femmes sexe-positives qui m’ont raconté qu’elles avaient eu des partenaires ou des partenaires potentiels qui étaient intimidé-e-s, par peur de ne pas être à la hauteur. C’est d’autant plus courant si le partenaire en question est un homme. « Oh mon Dieu ! Tu dois connaître des trucs dingues. J’espère que je peux tenir la distance ! » En fait, une des personnes à qui j’ai parlé et qui travaillent à Good Vibrations [le Magazine dans lequel a été publié cet article, ndlt] raconte qu’elle ne dit pas aux hommes où elle travaille avant le 3ème ou 4ème rendez-vous, parce que ça ne vaut pas le coup de s’impliquer si elle n’est pas sûre de s’intéresser à lui. (Elle leur dit qu’elle travaille dans une boutique, ce qui est vrai. C’est juste qu’il s’agit d’une partie de la vérité.)

Les femmes qui sont capables de parler de sexe ou qui ont une attitude détendue face à la sexualité sont souvent perçues comme n’ayant aucune limite. Mais réfléchissez-y un instant – n’est-ce pas juste une resucée [sic] du fameux vierge/putain de la sexualité féminine ? La dichotomie vierge/putain n’explique-t-elle pas que les femmes sont soit pures et vierges de la souillure sexuelle, soit disponibles à tous les hommes puisqu’elles ont chu du piédestal de la « femme juste » ?

Le fait que l’on ne parte pas du principe que les hommes sexe-positifs sont sexuellement disponibles à qui veut d’eux met en relief le fait qu’il s’agit de réguler la sexualité féminine plus qu’autre chose. Bien sûr, j’ai pu constater que des dizaines de personnes pensaient que je fais toutes sortes de trucs dingues, uniquement parce que je suis capable de parler d’une large variété de pratiques sexuelles. Mais je me fais rarement attaquer ou humilier à cause de cela, et je n’ai jamais rencontré personne, peu importe le genre, considérant qu’elle ou il pouvait sexer* avec moi à cause de ça.

Il est temps pour nous de quitter la pente glissante du modèle sexuel. (Lisez Thinking Sex de Gayle Rubin pour une bonne explication de la façon dont la pente glissante est liée à la sexe-négativité.) Il est temps pour nous de reconnaître que les femmes peuvent se placer n’importe où sur les nombreux spectres de la sexualité sans que cela implique aucunement leur disponibilité sexuelle ou leur intérêt quel qu’il soit pour l’acte sexuel. Et il est temps pour nous de reconnaître que lorsque nous supposons qu’une femme sexe-positive n’a pas de limites, nous renforçons le schisme vierge/putain, avec tout ce que ça implique de conséquences négatives pour les femmes.

[*sexer : bah oui, on n'a pas d'équivalent pour "to have sex",
alors comme je n'ai pas envie de dénaturer le propos de l'auteur
en utilisant "coucher" ou "baiser" ou "faire l'amour", qui
impliquent des choses que l'auteur, d'après moi, ne sous-entend
pas (au contraire), j'utilise "sexer". Un néologisme que tout le
monde connaît mais qui n'est pas cautionné par l'Académie
Française... Pas plus que fantôscribe. -__-']

Et voilà ! :3 P’têt’ un troisième article, mais pas tout de suite.

Publicités

4 réflexions sur “Sexe-Positivité et dichotomie vierge/putain

  1. Whaaaaa, ben dis donc, je viens d’aller sur ton blog et 3 articles en 15 jours, mazette !!! C’est vachement cool et j’apprends plein de choses, merci ma p’tite Gulby d’aider la petite gonzesse que je suis à comprendre sa sex-négativité et à essayer de la transformer en sex-positivité ! Bizzzz !

    • Oui enfin bon, là, j’ai plus d’articles à traduire sous la main, et toujours pas d’inspiration, alors on verra bien, hein… xD

      Mais chuis bien contente que ça te plaise ! ^^

  2. Chère Gulby,
    A la recherche d’une explication compréhensible de la dichotomie sexuelle (pour écrire une réflexion sur l’identité et le genre) , j’ai découvert votre blog… et viens de le sélectionner pour mes « favoris ».
    Merci pour votre humour et votre clarté!

    • Ah heu, ben, merci ! :D Je ne suis pas pour grand chose dans l’humour et la clarté du propos, mais je suis contente si ça peut vous aider dans votre réflexion d’avoir cet article en français ! :3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s