Supercalifragilisticaxpialidocious !

Ouais, je sais. J’avais pas trop envie d’écrire ces temps-ci, pas grand chose à dire, et un peu déçue au final de n’écrire qu’à un mur blanc. Mes statistiques disent qu’on me lit, mais j’imagine que lorsqu’on fait un blog, c’est pas seulement pour partager dans un sens, mais aussi dans l’autre. Du coup, j’ai eu une grosse baisse de motivation.

Cela dit, ma vie vaut-elle la peine d’être exposée en place publique ? J’en doute. Que dire alors ? Rien. Mais dans ce cas, me direz-vous, pourquoi revenir faire un article si tu n’as toujours rien à dire ? Eh bah j’aime écrire, et là ça en devient vital. Besoin des mots et de leur musique, de les manier, de les poser quelque part de façon plus ou moins harmonieuse, pour me libérer. Bien, ça, c’est fait. Mais quand même, meubler pour meubler, c’est un peu triste…

Alors… Que trouver comme sujet inspirant ? Le 5ème élément de Luc Besson est un chef-d’œuvre que je ne me lasse pas de regarder ? J’ai reconnu dès les premières mesures la voix du chanteur qui avait su faire vibrer mon âme avec Big City Life (Mattafix), dans New Age (il s’agit de Marlon Roudette) ? Je m’endors sur mon clavier au boulot, faute de sommeil, faute de certitude concernant l’avenir ? J’aimerais aller élever des chèvres au Tibet ? Le nouveau manga de Kaori Mori, Bride Stories, m’a tout l’air d’être encore une perle, au même titre qu’Emma, et ce malgré le sexisme et certaines pratiques d’un autre âge, liées à l’époque et à la culture dans lesquelles se place l’histoire ? Tout ça à la fois, je crois. Mais sans vouloir pousser dans le détail… Besoin de me vider de mes sensations envahissantes, de trouver un exutoire, aussi perverti soit-il.

Je devrais aller écrire tout ça dans mon journal intime, plutôt que d’en dérouler le fil ici. Mais quelque part peut-être ai-je l’espoir que des personnes qui passent se saisissent du fil d’Ariane et remontent jusqu’au pauvre minotaure perdu dans son labyrinthe. Symbole de l’animalité de l’humain qu’on enferme au plus profond de la conscience ! Et pourtant, humain, il l’est, plus que quiconque, ce pauvre bougre.

Ah, finalement, non, je ne sais vraiment pas quoi dire. Mais j’aurai meublé suffisamment d’espace pour poster quand même, dire à ceux qui passent parfois que je n’ai pas disparu dans les limbes, je suis toujours là, aussi extra-terrestre qu’avant.

Et puis, oui, voilà, extra-terrestre, c’est une bonne touche de fin :

Publicités

4 réflexions sur “Supercalifragilisticaxpialidocious !

  1. C’est le genre de messages que je laissais sur mon blog quand je l’ai fermé pour un an. J’ai décidé en le ré-ouvrant que je ne le ferais plus x) Essaie de raconter des trucs sur ce que tu fais/ce que tu regardes/ce que tu lis :p

  2. Sauf que je ne fais rien (de montrable), je ne regarde rien (d’intéressant), et ce que je lis est trop beau, trop gros, trop magnifique pour être décrit par moi (Hypérion et Endymion de Dan Simmons).

    Alors je glande… Mais ça me fait plaisir d’avoir un commentaire ! xD Qui plus est, un commentaire de toi. ^^ Merci.

  3. Le soucis dans tout ça, c’est que j’ai pas pu m’abonner à ton blog, j’sais pas comment on fait. Du coup, je loupe tes articles parce que je suis pas une surfeuse du net très curieuse et très assidue… je le confesse.
    Bref, comme d’hab, j’aime te lire et c’est tjours un plaisir que de passer par ici.
    Tu sais, moi, 95% de mes lecteurs, ce sont mes potes de la vraie vie. Et quand je vais voir mes stats, je constate souvent que les gens viennent juste piquer des photos. Mais c’est pas grave, écrire, c’est aussi tricoter des mots pour leur donner une consistance, pour faire sortir des choses de notre tête. Et s’il y a qu’une personne pour les lire, ben c’est déjà plus que si c’était consigné dans un journal intime. C’est ce que j’aime avec les mots, les écrire et les faire lire permet de concrétiser certaines pensées et de ce fait, peut être, de guérir certaines blessures ou au moins de les affronter.
    Au final, c’est avec beaucoup de retard que je lis ton article, j’ai honte de moi… mais j’espère que tu sauras me pardonner.
    Ton p’tit Wookie !

  4. Tricoter des mots ! Tutafé, en fait !

    Ça me fait plaisir que tu viennes, oui, et tu es toute pardonnée, parce que bon, déjà, à la base, je ne t’en tenais pas rigueur… :D

    Par contre, pour ce qui est de s’abonner à un blog, ça peut te servir pour d’autres blogs : quand tu publies un commentaire sur le blog de quelqu’un, sur WordPress en tout cas, tu as des cases à cocher « Être averti lorsque de la publication d’un nouvel article » et « Être averti lors de la publication d’un nouveau commentaire », ou quelque chose dans ce goût-là. En cochant le premier cas, tu reçois normalement la notif’ de nouvel article ! :3

    Et heu, sinon, vais essayer de changer de thème, pour en avoir un avec des boutons peut-être plus clairement accessibles et des menus plus simples, ça fait un bout que je me dis qu’il faudrait, mais je procrastine… -__-‘

    En tout cas, merci pour ce passage qui me fait grandement plaisir ! Vais aller pousser mon coup de gueule en guise de nouvel article, mais quelque part, ça m’a un peu remonté le moral ! xD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s