La salope ordinaire.

Qu’est-ce qu’une salope ordinaire ? Ça n’est pas forcément ce qu’on croit. En fait, c’est n’importe quelle femme, habillée en femme.

C’est-à-dire que de nos jours, une femme qui porte une robe, basiquement, c’est une femme qui veut qu’on la saute. Pardonnez le langage grossier, mais je pense qu’il traduit assez bien l’idée générale. Oh mais, je ne dis pas que tout le monde pense comme ça, hein. Mais il y en a beaucoup trop pour que ça reste anecdotique (et donc, supportable).

Maintenant que j’ai entamé ma formation pour devenir carreleuse, je le ressens plus sûrement que jamais. J’ai le sentiment que si toutefois je me montre trop féminine avec mes collègues, ils vont le prendre pour un « permis de sauter ». Pour quelqu’un comme moi, qui ai besoin du contact physique avec les gens que j’apprécie (et ça peut être simplement la super vendeuse de notre librairie BD/manga qui est super sympa et à qui j’ai envie de faire la bise et un câlin à chaque fois que je vais acheter un tome), c’est très difficile, délicat, de devoir constamment garder cette barrière physique du « m’approche pas sinon j’te fous un coup de boule », parce qu’autrement, ça serait mal interprété et on me rétorquerait que « c’est toi qui l’a cherché ».

Certaines personnes à qui j’en ai parlé, principalement des hommes, me disent que j’exagère, ou ne voient pas la difficulté qu’il y a. Je crois que c’est vraiment profondément ancré dans notre culture sexiste, en France. Une femme féminine, tactile, chaleureuse… Ça ne peut apparemment pas être une bonne copine. C’est une chaudasse « qui en veut ».

Alors, me voilà condamnée, par la voie que j’ai choisie, à agir comme un bonhomme (mais pas trop, sinon on « m’accusera » d’être lesbienne – mais pas de la bonne façon (comprendre par là, en fait, hétérosexuelle qui aime bien faire des plans à trois avec un mec et une copine)), sous peine d’envoyer de mauvais signaux. Personnellement, je trouve ça injuste. Petite anecdote qui illustre bien le propos : à l’heure du déjeuner, on parle avec les collègues des poster de nana en maillot de bain « pour se motiver » et je lance que j’vais faire pareil : j’vais aller accrocher un calendrier du XV de France dans ma cabine (= là où on bosse, individuellement) pour me motiver. Et on me rétorque que c’est pas pareil. Que les beaux mecs ça pense juste à mettre n’importe qui dans son pieu, et que les belles meufs, c’est « jamais de la vie » pour les gars ordinaires. Je sais plus trop où je voulais en venir précisément, mais globalement, c’est injuste.

Je voudrais pouvoir être moi-même sans barrière, dire ce que je pense, sans avoir le spectre du rejet social ou de la punition collective (qui peut prendre plusieurs formes) collé dans le dos. Je suis fatiguée de ce monde…

Oh, à part ça, on va peut-être bientôt vivre relié à l’InfoSphère* et vivre jusqu’à deux-cents ans, si j’en crois la revue des découvertes scientifiques de 2012.

* Ceux pour qui ça n’évoque rien, lisez les cycles d’Hypérion et d’Endymion de Dan Simmons. Big Great ART. It’ll blow ya mind.

Publicités

3 réflexions sur “La salope ordinaire.

  1. Effectivement, il faut le reconnaître, même si la femme jouit en France d’une liberté totale à tous points, il reste encore des efforts à faire sur la manière de la voir.
    Je suis célib, heureuse de l’être, et de temps en temps, je me fais belle. Pour moi. Et c’est toujours pour m’entendre dire: « Oh Wookie, tu es amoureuse ? ». Voilà. Une fille qui est féminine, c’est toujours pour un mec. Et ça me gonfle, d’une force ! Donc oui, je te comprends. Etre toi même au milieu de mecs qui pensent qu’une fille avec des habits moulants est juste là pour les exciter… ça doit craindre à max ! Bon courage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s