Le tricot pour les débutants made in Gugu

Ça fait depuis le mois de janvier que je promets cet article à ma belle-sœur, et il va bien falloir que je m’y colle… :D

Je ne souhaite pas nécessairement faire redite avec la pléthore de sites internet qui présentent de très bons tutoriels pour les débutants, avec images à l’appui, voire vidéo. Mon approche sera purement écrite, en essayant de détailler au maximum les actions, là où parfois, pour un/e débutant/e, les images sont moins parlantes ou, dirai-je, confuses.

Pré-requis :
Tout d’abord, que faut-il pour commencer un ouvrage au tricot ?… Une petite liste des essentiels :

  • deux aiguilles à tricoter ;
  • du fil à tricoter ;
  • un modèle qui vous plaît.

Voilà. Avouez que c’est simple, non ? :D

Là où ça se complique, c’est que rien que pour choisir une paire d’aiguilles, déjà, on peut vite devenir chèvre. Il en existe dans différents matériaux (métal, plastique, bambou…), différentes longueurs (des courtes, des longues), différentes tailles (« aig 3 », « aig 3,5 », etc. – il s’agit en fait du diamètre de l’aiguille en millimètres).
Pour quelqu’un qui commence tout juste le tricot, mieux vaut ne pas se décourager trop vite. Aussi, je conseille de choisir plutôt des aiguilles 4,5 ou 5. En effet, plus le diamètre de l’aiguille est gros, plus le tricot « avance vite », et permet de constater rapidement l’effet de ses efforts. C’est gratifiant, motivant, et ça évite de jeter son ouvrage à la poubelle au premier trou ou à la première perte de maille… :D

Pour la matière des aiguilles, le métal est le plus résistant, et étant bien lourd en main permet (à mon avis) de mieux assurer sa prise. Le plastique est le moins cher (c’est son seul avantage, je dirais…), et le bambou a une qualité et un confort inégalables mais est un chouilla plus fragile que le métal. Là aussi, pour un/e débutant/e, je conseille de faire simple et de choisir du métal.

Ensuite, en règle général, il vaut mieux prendre un fil adapté à la taille d’aiguille. Regardez l’étiquette de la pelote (ou la description du site pour un achat en ligne), vous verrez deux aiguilles croisées et un chiffre ou une fourchette : si c’est 4,5 – 5, par exemple, vous saurez que c’est adapté à votre paire d’aiguille. Si vous choisissez un fil beaucoup plus fin que vos aiguilles, vous aurez un tricot très « aéré », très souple ; a contrario, si vous prenez un fil plus gros, votre tricot sera très serré, très compact (et franchement pas facile à gérer pour un/e débutant/e).

Quant à la matière, vous avez le choix, selon vos goûts, vos finances et votre disponibilité (la laine, c’est chiant à nettoyer… :p) : laine de mouton, d’alpaga, cashmere, lin, coton, acrylique, fibres mélangées… Je plussoie fortement l’utilisation de fibres mélangées coton + synthétique, car ces fils ont l’avantage de ne presque pas bouger au lavage, d’être résistants, et de tenir chaud quand il fait froid mais sans étouffer quand il fait plus chaud. :D Le 100% coton, c’est encore mieux, mais c’est plus cher, à vous de voir. En terme de prix, en général, l’acrylique est le moins cher, et le cashmere ou les fibres rares coûtent la peau des fesses, en passant successivement par les fibres mélangées, le coton, la laine de mouton, le bambou (ma chouchoute d’amour que j’aime, toute douce comme fibre !), etc.

Quant au modèle, tâchez d’en trouver un qui vous permette d’utiliser vos deux aiguilles 4,5 (ou 5), votre fil, ET d’un niveau de difficulté adapté à votre expérience du tricot (ou votre caractère kamikaze teinté de sado-masochisme, hein, on a le droit parfois de se donner des challenges ! :D). En cherchant « modèle tricot gratuit » sur votre moteur de recherche préféré, ou en allant faire un tour sur Ravelry.com (attention, site en anglais, mais on y trouve des modèles en français, et on peut rechercher par degré de difficulté !), vous devriez trouver votre bonheur. :3

Premiers pas :
Tout d’abord, prenez vos aiguilles, une dans chaque main, la pointe vers le haut, le bout avec la taille vers le bas. Il existe plusieurs méthodes pour tenir ses aiguilles, « à l’américaine », « à la française », etc. La mienne,

 

[WIP]

Publicités

2 réflexions sur “Le tricot pour les débutants made in Gugu

  1. J’ai jamais pu finir un pull ! Je m’étais attaqué à un truc avec des torsades, c’est ma mère qui l’a fini et je l’ai jamais mis ! Je suis de reine de l’écharpe en jersey tricotée devant la téloche ! J’ai bien aimé ton article et ta manière de vivre le tricot. Gros bisous.

    • Ahahah ! xD J’ai pas fini ! :D J’ai commencé l’article au boulot (bouuuuh, ceymâaaaaal !), et j’ai pas pu finir, d’où le [WIP] en fin d’article ! :p

      Je compatis tellement pour les projets commencés et jamais finis… xD Les écharpes et moi, on est copines ! Mais moins le jersey, je préfère les cotes 2/2 ou le point de riz ! :p

      (Et pour les torsades, c’est ma prof de compta en BTS qui m’avait appris à les faire après les cours, épique !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s